Categoria: 

ULTRA TECHNI'TRAIL DE TIRANGES - ACCUEIL (FRA)

Maurizio Torri
11/5/2011

L'ATLETA DEL TEAM SALOMON INTERNATIONAL, JULIEN CHORIER, HA DETTATO I TEMPI SULLA DISTANZA DI 75KM

Al femminile strepitosa performance di Virginia Govignon, 1ª donna e 8ª assoluta

Un Trail davvero tecnico, quello svoltosi in Francia lo scorso fine settimana. Un Trail tecnico e dal parterre altisonante. Ecco le impressioni a caldo dei migliori uomini: «Ho molto apprezzato questo percorso – ha dichiarato Julien Chorier -. La pendenza era tale che a volte era necessario procedere a quattro zampe e in certi punti sembrava di salire uno scivolo. Siamo partiti alle 4 del mattino e ho ritenuto più prudente percorrere i primi 20 km in notturna in gruppo con una decina di altri trailers. Poco dopo il sorgere del sole, a seguito di un rapido rifornimento, mi sono ritrovato solo in testa. Dawa Dachhiri Sherpa mi ha raggiunto una quindicina di km dopo e abbiamo corso insieme per una ventina di km. Ho cominciato a distanziarmi verso il 55esimo km e da allora non ho più visto nessun avversario. Non conoscendo i distacchi, non ho più abbassato il ritmo fino all'arrivo».

Alle sue spalle Antonie Guillon del Team La Fuma si è piazzato 2°. «Julien ha fatto una bella gara, mi distanziava sempre più. Quando ho raggiunto Dawa, aveva dei crampi e cominciava a soffrire il caldo. A seguito di una ferita che mi sono fatto 3 settimane fa alla gamba, avevo un leggero dolore al polpaccio e ho preferito essere prudente negli ultimi 3 km».

Dawa Dachhiri, Team Quechua si è invece dovuto accontentare del 3° posto. «Ho preso i crampi verso la fine della gara e di conseguenza ho dovuto camminare per un bel pezzo e stretto i denti. Avevo molta voglia di finire la gara e di ringraziare G. Millet e tutta la sua squadra per la loro organizzazione»

Bella performance di Virginia Govignon. team La Fuma, prima donna e ottava assoluta.

NEWS IN

Dimanche 8 mai à Tiranges, dans la Haute-Loire, Julien Chorier a franchi en vainqueur la ligne d'arrivée du 75 kilomètres de l'Ultra Techni Trail. « Un trail bien nommé que j'ai beaucoup apprécié. La pente était si raide qu'il fallait parfois évoluer à quatre pattes et certaines pentes ressemblaient à un toboggan. Nous sommes partis à 4 heures du matin et j'ai jugé plus prudent d'effectuer la vingtaine de kilomètres nocturnes avec un groupe d'une dizaine de trailers. Peu avant le lever du soleil, suite à un ravitaillement très rapide, je me suis retrouvé seul en tête. Dawa Dachhiri Sherpa, m'a rejoint une quinzaine de kilomètres plus loin et nous avons couru ensemble pendant une vingtaine de kilomètres. J'ai commencé à le distancer lors d'une montée vers le 55ème kilomètre et n'ai plus revu aucun de mes adversaires. Pas informé des écarts et voulant éviter un retour possible, je n'ai pas baissé mon rythme jusqu'à l'arrivée».

Antoine Guillon, team Lafuma, est deuxième. «Julien a fait une jolie performance car derrière lui, je n'ai jamais chômé et pourtant les écarts augmentaient régulièrement. Lorsque j'ai rattrapé Dawa il avait des crampes et commençait à souffrir de la chaleur. Suite à une blessure il y a trois semaines j'avais un peu mal au mollet sur les parties roulantes et j'ai préféré être prudent dans les trois derniers kilomètres».

Dawa Dachhiri Sherpa, team Quechua se classe troisième. «A cause de mes crampes en fin de parcours, j'ai trottiné, marché assez longtemps et serré les dents. J'avais très envie de finir et de remercier ainsi Guillaume Millet et toute son équipe pour leur organisation».

Belle performance de Virginie Govignon, team Lafuma, première dame et huitième du scratch.??Le 25 kilomètres a été remporté par Guillaume Le Normand, Val d'Allos, Quechua. Pascal Blanc team Lafuma et Didier Pontvianne, Courir en Emblavez, complètent le podium. « Un superbe parcours, déclare Guillaume Le Normand. sur fond d'environnement très sauvage jalonné de forêts, alpages et canyons. Je suis parti dans le groupe de tête et assez rapidement je me suis retrouvé avec Pascal et Didier. Je les ai distancés à partir du 5ème kilomètre et j'ai progressivement creusé les écarts. » Chez les dames Emilie Celle devance Karine Roz et Rachel Derpet.

Aggiungi un commento